Поиск Search Cherchez


Obtenir une lettre d'invitation pour visa




"West Hotel" is a cosy and comfortable mini-hotel


Effectuer une réservation ЗАБРОНИРОВАТЬ НОМЕР MAKE A RESERVATION Effectuer une réservation
+7 (48535) 34378
+7 (48535) 34395
+7 (915) 965-8066
E-mail:
 westhotel@westhotel.ru
1-A rue Plecheevskaya,
Pereslavl-Zalesski la région de Yaroslavl
152020
RBC Money
   

RAPPEL HISTORIQUE SUR PERESLAVL-ZALESSKI DANS LE CONTEXTE D’UN RELEVEMENT DE L’HÔTEL SUR LE TERRITOIRE D’Un ANCIEN POSAD

 

 Ayant perdu la bataille avec le duc de la ville de Kiev au sud, et expulsé de Pereslavl de Russie en 1151, Iouri Dolgorouki se met en campagne pour conquérir la ville de Chernigiv et subit un échec. Alors il se refuse à entreprendre de nouvelles campagnes conquérantes et focalise l'attention sur la défence des terres natales.
Le duc de Suzdal Iouri décide d’assurer la securité de ses terres de l’ouest du côté de Novgorod. Pereslavl sur le lac de Klechina ne bloquait pas entièrement la voie d’eau «De Varègues chez Crecs», la rivière Troubej était ouverte pour la navigation. On avait besoin d’une fortresse au bord de la rivière pour sauvegarder cette voie stratégique et commerciale. A cette époque on savait déja construir des fortresses sur des plaines. C’est la raison pour laquelle Iouri Dolgorouki a déplacé en 1152 la ville de Pereslavl du côté du lac Klechina sur le bord de la rivière Troubej.
La ville fondée par Iouri Dolgorouki était une des plus grandes villes de la Russie de nord A ce temps-là l’étendue de ses fortifications était la plus longe et dépassait celle de Vladimir.
La nouvelle ville de Perelavl était en bois et on avait besoin de beaucoup de matériau de construction. Par mesure de sécurité de l’autre côté de Troubej on a abâti des arbres séculaires qui servaient en tant que la fondation pour un rempart de terre. On utilisait les arbres pour mettre les palis de protection dans le fossé du rempart. De nombreux habitants de nouveau Pereslavl ont bâti ses demeures avec ces arbres. Les caravanes des barques se dirigaient vers la ville en construction, en transpotrant la pièrre blanche pour la Cathédrale de Resurrection; d’abord de l’ancien Pereslavl, puis de Bulgarie sur Volga. Les barques aussi livraient alimentaire nourriture pour l’armée des constructeurs qui comptait 2000 des travaillers. De l’autre côté de la rivière on a construi un quai temporaire.
En 1238 le bord de Troubej hébergeait un camp du Quartier des hans Mongolo Tatars avec le conquérant de Russie han Batu à la tête.
Les ducs de Pereslavl, Yaroslav Vsévolodovich, son fils Alexander Nevskiy, et son grand fils Dmitriy Alexandrovich sont devenus les Grands Ducs et prenaient soin de sa petite patrie.
Un siècle est passé avant les bords de Troubej se sont couverts d’arbres puissants.
Le grand duc Dmitriy ivanovich, par la suite Donskoy, en 1369 a edifié sur les remparts de nouvaux murs et tourelles en bois. On a renouvelle le quai de ville.
Ici en 1372 on a fondé Posad (le bourg) de Pereslavl Pour la premiere fois les citadins ont commence a s’etablir au cote oppose de Troubej. La premiere edifice etait l’eglise de Paraskevi Pyatnitsi, dont la construction a été financée par les marchands originaires de Novgorod. On a construit pour les marchands de nombreux appontements au bord de Troubej. A côté d’eux on a bâti des dépôts avec locaux d'habitation où demeuraient les vendeurs. Beaucoup d’eux n’etaient pas les habitants de Pereslavl et, après avoir fini le commerce, se mettaient en route.
Ordinskaya route traversait Pereslavl-Zaleski en y liant avec Moscou, Tver, Vladimir et Rostov. Dans la direction du nord la route conduisait vers Rostov et Iaroslavl, dans la direction de l’est - vers Iouriev-Polski, Suzdal et Vladimir. A fin de servir ces routes, à gauche du pont on a bâti des constructions de poste. La cour des cochiers contenait des écuries, une forgerie, et une auberge, où s’installaient des ambassadeurs, des marchands, des fonctionnaires, des voyageurs et des cochers. C’est comment a apparu le premier hôtel au Posad - une cour de poste.
En 1382 le han Tokhtamitsh a brûlé la ville avec Posad. Tatars n’ont pas trouvé des citadins à Pereslavl-Zalesski. Les citadins ont flotté au milieu du lac et y se trouvaient jusqu’au temps quant les Tatars ont quitté la ville. Les citadins ont reconstruit la ville et l’église au Posad.
Le 4-me décembre de l’année 1408 un des détachements d’émir Edigei a attaqué Pereslavl. Tatars ont brûlé la ville, beaucoup de gens ont été tués par les envahisseurs. Les citadins du Posad ont bâti un grand bâtiment pour tous qui échappaient.
Jusqu’a la fin du XVI siècle la ville de Pereslavl était une place du marchandage des marchands des villes de Smolensk, Novogord et Tver.
Le tsar Ivan Grozny cultivait la vente des boissons alcooliques. Sous le règne de lui on a ouvert un grand nombre de débits de boissons sous les noms différants – korchma, kabak, kabazkaya banya.
A mesure que le commerce avec l’Angleterre se développait et les marchands anglais monopolisaient le commerce avec la Russie, le nombre de cours de poste augmentaient au Posad. Les marchands étrangers construisaient les bâtiments à la anglais pour que les étrangers qui habitaient en Pereslavl fût dans son climat.

En XVI - XVII siècles Pereslavl est entré dans la période d’un essor impétueux. Après mise en fonctionnement le port d’Archangélique un flux de trafic à travers Pereslavl a augmenté.
A l’époque de l‘anarchie des années 1609-1612 le Posad a été dévasté, mais la Cour des cochers restait intacte. Les détachements de nombreuses tribus ne voulaient pas détruire l’objet stratégique.
A Pereslavl à moitié de XVII siècle existaient des dizaines de cours de poste, gargotes, boutiques à vendre le fourrage pour les cheveux, forgeries, et ateliers des télégues
La tour de résurrection du Kremlin en bois avait un passage vers le pont que les habitants de la ville utilisaient pour aller au Posad. La nuit tombée, les citadins ne pouvaient pas se trouver au delà des fortifications, vu qu’on a fermé la ville. Certains citadins logeaient pour la nuit aux auberges du Posad, un petit nombre de gens s’installaient dans la maison au bord de la rivière.Le Posad s'est agrandie et avec ça apparaissent de nouvelles églises. A côté de l’église d’une Grande Martyre Piatnitsa on a édifié l’église de l’Intercession de la Vierge. A côté du Magistrat se situait l’église d’une Sainte Grande Martyre Anastasia, bâti dans la fièvre de la plaie de l’année 1654 pendant la journée. Autour de celles étaient élevées l’église de Sergei Radonejski, l’église au nom de l’apôtre Ioanne Bogoslov, l’église de Fedor Tiron, et l’église de la Présentation de la Vierge.

A l’époque du règne de premiers tzars de la dynastie de Romanov la ville témoignait de nombreux incendies qui provoquaient un reflux des marchands de la ville et ne contribuaient pas à son développement.
Sous le règne de Peter le Grand (années 1688 - 1709) la ville accueillait de nombreux visiteurs. La Chambre Royale, de nombreux palatins, étrangers, constructeurs de la Flottille de Pierre le Grand, tous avaient besoin d’un logement. Visites fréquentes de Pierre le Grand et ses séjours à Pereslavl contribuaient au épanouissement de la ville. L’artère d’eau Troubej s'est ranimée, des navires ont commencé à flotter sur le lac.
On a construit une nouvelle auberge, a restauré la Chambre des Ambassadeurs, a bâti la Bourse. Le tzar Pierre, un grand amateur de prendre un drink avec des étrangers, des compagnons de régiments et de la flottille, a sanctionné la construction d’un grand nombre de tavernes. Un déplacement de la capitale de Moscou à saint Petersburg a eu un impact significatif sur le bien-être de Pereslavl. Peu à peul les majeurs routes commerciales se sont déplacés dans la direction de l’ouest de l’Empire Russe. 
Malheureusement, le 29 mai de l’année 1737, à cause de l’incendie ont été détruits des anciennes galeries de commerce, la Chambre des Ambassadeurs, la Bourse, l’église de la Présentation de la Vierge , et l’église de Dormition.
L’ultime fort incendie de ville, qui s’est passé en 1847, a fait disparaitre presque tout territoire du Posad.
En 19-ème siècle les Galeries marchandes occupaient le côté du Posad. Ici on a commence à organiser des foires de commerce, qui ressemblaient des habitants du district, des villes voisines et éloignées.
Ici, à l’auberge de Pereslavl en 1873,  à la tête du dramaturge Russe Alexander Nikolaievitch Ostrovskiy a germé l’idée d’un conte de fée Snégourotchka. Lors d’une semaine il a écrive le premier jet d’un ouvrage fameux. A ce temps-là il y avait encore une auberge au monastère Fedorovskiy. 
 Au temps du pouvoir soviétique à Pereslavl on a commencé à célébrer les premiers fêtes. La fête de canotage au 6-me dimanche a pris la relève à la Procession religieuse dans les barques, une ancienne fête traditionnelle des pêcheurs de Pereslavl.
Au sortir de NEP (nouvelle économie politique) les Galeries marchandes ont été fermées. Les propriétaires de beaucoup de magasins ont frappé d’une sanction. Plus tard, au lieu d’eux, dans les années vingt on a construit une station de canot à rames avec le poste d'amarrage où ils se plaçaient.  
En 20- ème siècle la ville a commencé à impétueusement se transfigurer. Les monastères et les églises sont rentrés dans le giron de l’Église orthodoxe de la Russie. On reconnaissait des ruines des anciennes reliques nationales de Pereslavl, fameux par son histoire séculaire.
Lac Pletcheievo, en raison de petits profondeurs côtiers, est sûr pour les enfants qui ne savent pas nager.
Un énorme nombre de tentes de touristes sur le bord du lac unique impurifie la frange côtière.
En se trouvant à la distance de 140 km d’un megapolis Moscou, Pereslavl –Zalesski, reste tout de même, une ville non polluante. Les forêts sont riches en muguets, champions, baies, oiseaux, et les sources.
Maintenant les hôtes de la ville ont de l’unique chance de séjourner dans l’hôtel qui s’élève sur le terrain du Posad où dans le temps se trouvait galeries de commerce (Gostiniy Dvor) et habitaient nos ancêtres. Grace au fonctionnement de l’hôtel, la ville a eu du bénéfice par des impôts, apparaissaient de nouvelles offres d'emploi.
 Le President de l’association « Petits Villes de la Russie », un secrétaire responsable de l’Union d’Ethnographe Régional de la region de Pereslavl-Zalesski, un membre d’un Conseil de Surveillance Tutelle d’une filiale СГУ de Pereslavl-Zalesski, professeur Tcheremin Alexandre Alexandrovitch

références:


Page officielle de Pereslavl-Zalesski

Rappel historique sur Pereslavl-Zalesski